Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Maisons Guerrot, Agence immobilière PONT L ABBE 29120

L'actualité de CENTURY 21 Maisons Guerrot

Le marché de l'immobilier dans le Finistère va bien !

Publiée le 13/01/2017

 

Comme chaque année, les notaires nous livrent une image du marché de l’immobilier dans le Finistère.

Le président de la chambre des notaires, Me Christian FOIX indique que le marché est en bonne santé

A noter que 65% des finistériens sont propriétaires de leur résidence principale et il n’y a que 8% du parc immobilier (524 000 logements) qui est vacant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les ventes dans le département ont augmenté entre 2015 et 2016, une forte hausse concerne les terrains mais ces transactions sont surtout réalisées dans les grandes agglomérations comme Brest. Près de la côte la loi littoral ralentit les ventes de terrain et dans les campagnes ce sont les terres agricoles qui freinent les transactions !

Cela a pour conséquence une amélioration de l’existant, puisque les rénovations de maisons jusqu’ici à l’abandon retrouvent vie sur un second marché.

Les prix des transactions sont à modérer, en effet on aperçoit une baisse du prix médian d’environ 5% entre 2006 et 2016 mais étant donné que ce prix avait grimpé de 120% entre 1996 et 2008, ce taux est à relativiser.

Le marché de l’immobilier attire de nouveaux acquéreurs, il se porte bien grâce aux taux très bas des prêts immobiliers. Les acquéreurs peuvent acheter au prix comparable à celui d’un loyer ! Les prêts conventionnés comme le PTZ permet aux primo accédant de bénéficier d’avantages non négligables.

Le marché risque de ralentir un peu dans les mois à venir car les taux d’emprunts vont probablement augmenter en 2017, à noter également la hausse du prix du carburant fragilisant ainsi l’équilibre budgétaire des familles, enfin les notaires craignent une taxation « déraisonnable » de la part des pouvoirs publics alors que les taxes diverses sont déjà importantes.

Notre actualité